mardi 30 septembre 2014

Venir habiter à Londres : Mode d'emploi (3)

Chose promise chose due, voilà la suite de mes petits conseils pour un emménagement sans galère dans la ville aux bus rouges à deux étages.
Aujourd'hui au programme, je vous parle de forfaits de téléphone et de transports en commun. (Youhouuu)

1. Le forfait de téléphone :


Alors là je vous conseille de faire ce que nous n'avons pas fait parce que nous sommes de grosses feignasses, vous en  procurez un avant de commencer à chercher l'appart. 
Parce que oui la plupart des gens demandent qu'on les appelle et les apparts partent tellement vite qu'il vaut mieux passer un coup de fil rapide qu'envoyer un mail via le site. 

Deux solutions s'offrent à vous : 

- Le Pay-as-you-go de Three (3) http://www.three.co.uk/
Le principe est simple, vous vous rendez en boutique et vous payez 10 ou 15£ pour avoir une carte Sim avec un numéro anglais. Avec 10£, vous avez 500MB d'internet, 100 minutes d'appels et 3000 textos et avec 15£, internet illimité, 300 minutes d'appels et 3000 textos ce qui est absolument parfait.

Les points positifs de ce forfait c'est que vous pouvez payer cash en boutique ce qui vous permet de ne pas avoir de frais si vous avez une carte qui permet de retirer de l'argent en distributeurs sans frais. Pour savoir comment se passe la recharge, je vous tiens au courant après le 16 octobre.

- Un forfait chez Giff-Gaff http://giffgaff.com/
Même sans avoir de compte anglais, vous pouvez ouvrir un compte avec votre compte français chez cet équivalent de free qui propose des forfaits entre 5£ et 18£, les "goodybags".

L'inconvénient c'est que si vous vous inscrivez avec votre compte français, vous pouvez avoir des frais supplémentaires liés à votre banque français. 
Mais l'avantage est que ce forfait est plus rentable sur le long terme et qu'il propose en plus des appels gratuits vers les autres utilisateurs de Giff-Gaff et que vous pouvez le prendre avant même de quitter la France. 

Sur le long terme, je pense qu'on va passer chez Giff-Gaff mais comme on peut tirer de l'argent sans frais dans les Barclays grâce à ma carte BNP, on a préféré Three.

En ce qui concerne la conservation de votre numéro français, c'est assez évident, si votre opérateur vous menace d'une perte de numéro en cas de résiliation de forfait, passez chez free, B&You ou équivalent. Pour 2 ou 3€ par mois, vous pouvez conserver votre numéro et, en plus, avoir un peu de crédit tous les mois quand vous rentrez en France (ce qui peut être pratique pour joindre votre maman qui vous attend à la sortie de l'eurostar ou du car parce que vous avez bien lu mon article et que vous suivez mes conseils).

2. Les transports en commun :

J'avais déjà essayé de vous embrouiller la tête dans l'article précédent avec des histoires de zones et de machins compliqués. Hé bien, comme dirait la dame dans la pub SFR, c'est pas fini (Purée même ici je suis lobotomisée...). Donc vous avez compris l'histoire des zones ? Allez, je reprends pour les deux du fond qui suivent pas : les zones, c'est comme à Paris. La zone 1 est la zone du centre et plus on s'en éloigne plus le chiffre de la zone augmente jusqu'à 9. 

Autre information essentielle : C'EST CHER mais bon ça marche. Et vachement bien en plus.

Conseil super méga important : on achète une Oyster Card à 5£. C'est la base de TOUT. C'est sur cette carte que vous "chargerez" vos trajets parce que les tickets à l'unité ça coûte une blinde.

Plusieurs options s'offrent à vous : 

- Le système du "pay-as-you-go"
Le principe est simple, vous mettez sur la carte une "somme" en £ et vous êtes débités à chaque entrée et sortie des transports. 
Attention par contre, si vous oubliez de scanner votre carte à la sortie (surtout sur l'overground où il n'y a pas toujours des tourniquets ou des portes), il vous appliquent le tarif maximum soit 5,10£+votre tarif d'entrée. Et ça fait mal...
Soyons honnêtes, ce système est plus adapté si vous voulez vous rendre dans une zone plus éloignée qui n'est pas couverte par votre forfait (dont je vais vous parler plus tard) mais c'est hyper cher quand même. 

- Le day travelcard
Gros attrape touriste. Pour la modique somme de 9£ par jours (!!!) On vous refourgue un pass supposé illimité des zones 1 à 6. Alors là vous vous dites "Génial toutes ces zones !" Alors qu'en fait, vous allez principalement rester en zone 1 voire ponctuellement en zone 2 ou 3. En plus, le pass n'est plus valable le soir après 21h30 la semaine (le top pour aller boire un verre). Donc mon conseil, c'est de ne pas utiliser ce système. Jamais. Même sous la pression du groupe.

- Le système du "weekly" adaptable au "monthly" pour les résidents ou même "annual":
C'est celui là que je vous conseille, même pour quelques jours de visite. C'est le plus économique (et celui qui permet le plus de liberté et de pas voir les portes du métro comme les portes de l'enfer qui vont te prendre tes sous jusqu'au dernier cents). En gros vous payez à la semaine ou au mois un forfait. Si on choisi les zones 1&2, le prix est de 31,40£ par semaine et 120,60£ par mois. Pour les zones 1 à 3, c'est 36,80£ par semaine et 141,40£ par mois. Au delà, c'est du suicide bancaire. 
Si vous voulez vous faire du mal c'est par là : http://www.tfl.gov.uk/

Au delà de 3 jours de visite, le pass weekly est assez indispensable je trouve. 

Pour recharger le pass ça se passe (héhé le tour de pass passe), en gare mais aussi dans les épiceries ou petits commerces donc si vous décidez d'en faire qu'à votre tête et de pas prendre de pass à la semaine ou au mois, ou que vous êtes juste un petit malin qui veut recharger sa carte sans faire trop de queue, vous devriez être sauvés.

Surtout que, et là je pèse mes mots, les chauffeurs de bus sont des employés de la RATP déguisés. Aimables comme des portes de prison, ils vous enverront bouler bien gentiment si vous n'avez pas le ticket ou le pass qu'il faut et sans vous aider ni vous donner de solution.
Ils ne vendent pas non plus de tickets à bord d'après ce que j'ai compris la dernière fois que j'ai essayé d'en acheter un donc mieux vaut se tenir prêt.

Si vous voulez vous la jouer old school, vous pouvez aussi choisir de vous déplacer en bus uniquement à condition d'acheter une oyster card. Il vous en coûtera la modique somme de 22£ toutes zones confondues pour une semaine (je crois). Mais ne comptez pas trop dessus, Londres reste une capitale et, surtout le weekend où la circulation est ouverte au public contrairement au reste de la semaine, ça a vite tendance à te rappeler le périf' en heure de pointe. 
Par contre, pour de petits trajets je recommande parce que c'est vachement plus joli vu d'en haut, Londres. Et la nuit aussi. Ils roulent 24h/24 pour certains, retenez donc les bons numéros.

Voilà, je pense en avoir fini avec ces deux sujets. Pour la suite je vous promets quelques articles sur mes visites pour vous donner un peu envie de venir me voir et je reviendrais aussi avec deux ou trois articles sur l'ouverture du compte en banque et autres joyeusetés.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire