mardi 30 septembre 2014

Venir habiter à Londres : Mode d'emploi (3)

Chose promise chose due, voilà la suite de mes petits conseils pour un emménagement sans galère dans la ville aux bus rouges à deux étages.
Aujourd'hui au programme, je vous parle de forfaits de téléphone et de transports en commun. (Youhouuu)

1. Le forfait de téléphone :


Alors là je vous conseille de faire ce que nous n'avons pas fait parce que nous sommes de grosses feignasses, vous en  procurez un avant de commencer à chercher l'appart. 
Parce que oui la plupart des gens demandent qu'on les appelle et les apparts partent tellement vite qu'il vaut mieux passer un coup de fil rapide qu'envoyer un mail via le site. 

Deux solutions s'offrent à vous : 

- Le Pay-as-you-go de Three (3) http://www.three.co.uk/
Le principe est simple, vous vous rendez en boutique et vous payez 10 ou 15£ pour avoir une carte Sim avec un numéro anglais. Avec 10£, vous avez 500MB d'internet, 100 minutes d'appels et 3000 textos et avec 15£, internet illimité, 300 minutes d'appels et 3000 textos ce qui est absolument parfait.

Les points positifs de ce forfait c'est que vous pouvez payer cash en boutique ce qui vous permet de ne pas avoir de frais si vous avez une carte qui permet de retirer de l'argent en distributeurs sans frais. Pour savoir comment se passe la recharge, je vous tiens au courant après le 16 octobre.

- Un forfait chez Giff-Gaff http://giffgaff.com/
Même sans avoir de compte anglais, vous pouvez ouvrir un compte avec votre compte français chez cet équivalent de free qui propose des forfaits entre 5£ et 18£, les "goodybags".

L'inconvénient c'est que si vous vous inscrivez avec votre compte français, vous pouvez avoir des frais supplémentaires liés à votre banque français. 
Mais l'avantage est que ce forfait est plus rentable sur le long terme et qu'il propose en plus des appels gratuits vers les autres utilisateurs de Giff-Gaff et que vous pouvez le prendre avant même de quitter la France. 

Sur le long terme, je pense qu'on va passer chez Giff-Gaff mais comme on peut tirer de l'argent sans frais dans les Barclays grâce à ma carte BNP, on a préféré Three.

En ce qui concerne la conservation de votre numéro français, c'est assez évident, si votre opérateur vous menace d'une perte de numéro en cas de résiliation de forfait, passez chez free, B&You ou équivalent. Pour 2 ou 3€ par mois, vous pouvez conserver votre numéro et, en plus, avoir un peu de crédit tous les mois quand vous rentrez en France (ce qui peut être pratique pour joindre votre maman qui vous attend à la sortie de l'eurostar ou du car parce que vous avez bien lu mon article et que vous suivez mes conseils).

2. Les transports en commun :

J'avais déjà essayé de vous embrouiller la tête dans l'article précédent avec des histoires de zones et de machins compliqués. Hé bien, comme dirait la dame dans la pub SFR, c'est pas fini (Purée même ici je suis lobotomisée...). Donc vous avez compris l'histoire des zones ? Allez, je reprends pour les deux du fond qui suivent pas : les zones, c'est comme à Paris. La zone 1 est la zone du centre et plus on s'en éloigne plus le chiffre de la zone augmente jusqu'à 9. 

Autre information essentielle : C'EST CHER mais bon ça marche. Et vachement bien en plus.

Conseil super méga important : on achète une Oyster Card à 5£. C'est la base de TOUT. C'est sur cette carte que vous "chargerez" vos trajets parce que les tickets à l'unité ça coûte une blinde.

Plusieurs options s'offrent à vous : 

- Le système du "pay-as-you-go"
Le principe est simple, vous mettez sur la carte une "somme" en £ et vous êtes débités à chaque entrée et sortie des transports. 
Attention par contre, si vous oubliez de scanner votre carte à la sortie (surtout sur l'overground où il n'y a pas toujours des tourniquets ou des portes), il vous appliquent le tarif maximum soit 5,10£+votre tarif d'entrée. Et ça fait mal...
Soyons honnêtes, ce système est plus adapté si vous voulez vous rendre dans une zone plus éloignée qui n'est pas couverte par votre forfait (dont je vais vous parler plus tard) mais c'est hyper cher quand même. 

- Le day travelcard
Gros attrape touriste. Pour la modique somme de 9£ par jours (!!!) On vous refourgue un pass supposé illimité des zones 1 à 6. Alors là vous vous dites "Génial toutes ces zones !" Alors qu'en fait, vous allez principalement rester en zone 1 voire ponctuellement en zone 2 ou 3. En plus, le pass n'est plus valable le soir après 21h30 la semaine (le top pour aller boire un verre). Donc mon conseil, c'est de ne pas utiliser ce système. Jamais. Même sous la pression du groupe.

- Le système du "weekly" adaptable au "monthly" pour les résidents ou même "annual":
C'est celui là que je vous conseille, même pour quelques jours de visite. C'est le plus économique (et celui qui permet le plus de liberté et de pas voir les portes du métro comme les portes de l'enfer qui vont te prendre tes sous jusqu'au dernier cents). En gros vous payez à la semaine ou au mois un forfait. Si on choisi les zones 1&2, le prix est de 31,40£ par semaine et 120,60£ par mois. Pour les zones 1 à 3, c'est 36,80£ par semaine et 141,40£ par mois. Au delà, c'est du suicide bancaire. 
Si vous voulez vous faire du mal c'est par là : http://www.tfl.gov.uk/

Au delà de 3 jours de visite, le pass weekly est assez indispensable je trouve. 

Pour recharger le pass ça se passe (héhé le tour de pass passe), en gare mais aussi dans les épiceries ou petits commerces donc si vous décidez d'en faire qu'à votre tête et de pas prendre de pass à la semaine ou au mois, ou que vous êtes juste un petit malin qui veut recharger sa carte sans faire trop de queue, vous devriez être sauvés.

Surtout que, et là je pèse mes mots, les chauffeurs de bus sont des employés de la RATP déguisés. Aimables comme des portes de prison, ils vous enverront bouler bien gentiment si vous n'avez pas le ticket ou le pass qu'il faut et sans vous aider ni vous donner de solution.
Ils ne vendent pas non plus de tickets à bord d'après ce que j'ai compris la dernière fois que j'ai essayé d'en acheter un donc mieux vaut se tenir prêt.

Si vous voulez vous la jouer old school, vous pouvez aussi choisir de vous déplacer en bus uniquement à condition d'acheter une oyster card. Il vous en coûtera la modique somme de 22£ toutes zones confondues pour une semaine (je crois). Mais ne comptez pas trop dessus, Londres reste une capitale et, surtout le weekend où la circulation est ouverte au public contrairement au reste de la semaine, ça a vite tendance à te rappeler le périf' en heure de pointe. 
Par contre, pour de petits trajets je recommande parce que c'est vachement plus joli vu d'en haut, Londres. Et la nuit aussi. Ils roulent 24h/24 pour certains, retenez donc les bons numéros.

Voilà, je pense en avoir fini avec ces deux sujets. Pour la suite je vous promets quelques articles sur mes visites pour vous donner un peu envie de venir me voir et je reviendrais aussi avec deux ou trois articles sur l'ouverture du compte en banque et autres joyeusetés.




samedi 20 septembre 2014

Venir habiter à Londres : Mode d'emploi (2)

Je vous entends déjà hurler avidement : la suite, la suite ! Me revoilà donc avec les démarches à faire pour attention, pause attendue, suspense, roulement de tambour,... Trouver un LOGEMENT.


1. Le Prix :


Alors première chose avant toute chose, (ça fait deux fois "chose"), vous voyez les prix de Paris ? Ben vous multipliez par 2, voilà. Donc vous pouvez tout de suite oublier vos rêves de vivre dans un loft en duplex lumineux au plein coeur de Londres à la Bridget Jones. Si vous êtes étudiants, c'est chambre en coloc, studio cagibi ou chambre universitaire (Je vais pas trop en parler ici parce que les chambres universitaires sont souvent pour une personne. Et quand je dis une personne, c'est une personne avec un lit simple et pas la place d'en mettre un deuxième.). 
Le salaire moyen ici est en plus inférieur à celui en France (autour de 6£ de l'heure) donc ça fait très vite mal au portefeuille. 

2. La situation géographique : 


Premier conseil, il ne faut pas avoir peur de s'excentrer. Londres c'est grand et quand même vachement bien desservi donc pas d'angoisse si vous n'êtes pas en zone 1, ça devrait le faire quand même. Nous on est en zone 3 et on se marre bien quand même par exemple.
Deuxième conseil, il faut bien bien choisir sa zone parce que les tarifs des transports sont beaucoup trop chers (Mais bon au moins chez eux ça marche. Prends ça dans les dents RER A). Je m'explique : si il y a une différence infime entre deux logements et que l'un est en zone 2 et l'autre est en zone 3, privilégiez la zone 2. (C'est comme à Paris, la zone 1 c'est le centre, puis plus on s'éloigne du centre, plus les chiffres augmentent jusqu'à la zone 6)

Bon, donc ensuite, pour trouver un appart il faut prévoir un budget et choisir son quartier ou en tout cas bien délimiter une "frontière" de là où vous voulez habiter. Nous par exemple on a choisi autour de Finsbury Park parce que c'est une station qui est direct jusqu'à Holborn où Charly aura ses cours et qu'on peut aussi chopper le overground (le métro mais dehors, un peu l'équivalent de notre RER, il y a moins de passages mais il fait le "tour" de la banlieue) qui va vers les quartier autour de Shoreditch où on sort paraît-il.
Attention cependant, la carte du Tube (le métro là bas), n'est pas aussi symétrique qu'elle en a l'air. Les lignes ont été redessinées pour que ça fasse joli et donc ne sont pas situées géographiquement comme sur le plan. Vérifiez donc sur une vraie carte avant de partir du principe que, c'est bon vous allez le faire à pied...
Autre recommandation, les deux lignes de transports qui ne sont pas "pleines", à savoir la DLR et la London Overground, sont donc des lignes qui ressemblent plus au RER donc moins de passages et des trains moins rapides.

3. Les sites : (Où chercher ? Où trouver ?)


Une fois que vous avez choisi votre quartier, on entre dans le vif du sujet : il faut jeter un oeil avant de partir pour se faire une idée des prix et de ce que vous pouvez espérer trouver. Et, dans ma grande bonté, j'accepte de vous refiler les bons sites qu'ils vous faut. C'est un peu le kit de base du londonien en recherche d'appart :

http://www.gumtree.com/ : De tout ! Pas que pour trouver un logement, c'est un peu Leboncoin des UK.

http://www.zoopla.co.uk/ : Là c'est spécial pour les locations ou achats immobiliers

https://www.spareroom.co.uk/ : Le petit dernier, plus pour trouver une coloc

Il faut aussi garder en tête que beaucoup d'annonces ne sont pas "suitables for couples" donc que c'est quand même un peu plus galère de trouver quand on est deux MAIS, c'est franchement loin d'être infaisable (on a trouvé en 24h) et c'est surtout beaucoup moins cher ! Parce que même si quand vous êtes deux on vous fait payer 10£ en plus par semaine, c'est toujours moins cher que deux chambres distinctes. 

N'ayez pas trop peur des colocs, nous par exemple, on est en coloc avec 6 personnes mais on a notre cuisine et on partage notre salle de bain avec une seule personne. Les gens sont très respectueux, sociables et discrets donc on s'en tire bien même si c'était personnellement un truc qui me faisait flipper.

Ha oui, il y a ça aussi, les loyers sont à la semaine souvent (pw = per week) et parfois par mois (pcm = per calendar month) donc pour connaître le loyer par mois il suffit de multiplier par 52 (les 52 semaines dans 1 an) puis de diviser par 12 (les 12 mois de l'année) parce que 200£ pw c'est pas 800£ pcm, c'est 867£ pcm, et ça peut tout changer.

Enfin il faut faire gaffe, certaines annonces sont mises en ligne par des agences et pas des particuliers. Les agences demandent des frais supplémentaires et souvent des avances de loyer plus conséquentes (3 à 6 mois en moyenne) et parfois aussi des justificatifs plus importants comme des garants UK. Nous nous sommes passés par un particulier. Nous avons dû payer 2 mois de loyer seulement comme dépôt de garantie et les seuls papiers qu'on nous a demandé ont été une photocopie de chacune de nos carte d'identité française. Niveau administration c'est posé.

Ne zappez pas non plus les annonces qui mettent en avant le fait qu'elles ne prennent pas de frais, ce sont des particuliers qui cherchent à se faire remarquer mais pas forcément des escrocs. Nous c'était marqué "NO TAX, STUDENTS ONLY" donc on y allait juste pour se faire une idée et vraiment pas pour trouver et ça a été la bonne. 

4. Les visites :


Une fois que vous avez fait vos repérages, il faut ABSOLUMENT visiter en vrai. Parce qu'ils sont super forts pour les photos nulles qui rendent bien. Donc réservez une auberge de jeunesse pour quelques nuits (de 2 à 4 nuits) je vous déconseille fortement l'hôtel Valley Lodge : pas cher mais dans un quartier merdique, personne pour nous accueillir ni de permanence sur place, on a été obligé d'appeler avec nos portables français (donc payer une blinde, bouhouhou) pour qu'on nous vienne nous check in et puis surtout, le top du top du pompon, c'était super crade. Mais quand je dis crade, je dis pas mouton de poussière sous le lit hein, je dis moquette vert caca d'oie avec des murs blancs aux traces noires, les toilettes dégueulasses et pas nettoyées, la douche bouchée pendant toute la durée de notre séjour (et pas d'affolement visible à la réparer mais en même temps on sait pas parce qu'on a vu qu'une seule fois le gérant qui nous a fait payer tout le séjour en nous donnant les clés sans même sortir de sa voiture et pourtant on est restés pas mal sur place) donc là : 

Cette petite escapade nous a permis de nous rendre compte d'un truc : les règles d'hygiènes ne sont pas les même qu'en France. Je généralise un peu (beaucoup) mais ça revient souvent dans les discussions qu'on a eu entre français, souvent les choses ne sont pas clean du tout (c'est rigolo parce qu'on a la réputation de pas se laver) mais visiblement, après des conversations en dehors de notre microcosme, nos confrères européens (et pas que les anglais) nous trouveraient obsédés par la propreté. C'est une nouvelle nouvelle mais je préfère ça plutôt qu'on nous trouve grossiers (à choisir). 

5. De l'importance du contrat de location :


Bref, maintenant que la parenthèse gros cliché est bien refermée, je vais pouvoir vous donner mon dernier conseil : signez un contrat de location, TOUJOURS. Parce que les lois de protections des locataires sont moins nombreuses qu'en France, genre y a pas de trêve hivernale. Donc vous retrouver dehors du jour au lendemain en pleine hiver avec toutes vos affaires c'est possible sans contrat. Ha oui, et en plus de le signer il vaut mieux le LIRE, surtout le passage qui dit pour combien de temps vous vous engagez. En général 1 an minimum mais vous pouvez partir avant si vous trouvez un remplaçant. Pour ça, soit vous mettez une annonce sur les sites susnommés pour du "short term", soit vous mettez une annonce sur "Le cercle des français à Londres". On a pas encore expérimenté cette partie là mais je vous tiens au courant à la fin de l'année de ce que ça aura donné pour nous qui sommes dans ce cas là. 

Si jamais le moindre truc vous semble bizarre ou suspect, mettez un message sur "Le cercle des français à Londres" sur Facebook, vous saurez vite si c'est une arnaque ou pas.

Voilà donc en gros maintenant vous avez préparé votre départ et vous avez un appart donc on se retrouve bientôt pour parler téléphone et autres infos importantes parce que si je continue, mon article va être plus long que l'histoire de Ted qui raconte comment il a rencontré sa femme (me suis toujours pas remise de la fin moi perso...).

mercredi 17 septembre 2014

Venir habiter à Londres : Mode d'emploi

Je forme une entreprise qui n'eût jamais d'exemple, ou en tout cas pas dans les trois premières pages des résultats de recherche google. 

Parce que oui, quand on part à Londres, il y a deux ou trois trucs que j'aurais aimé savoir avant pour pouvoir m'organiser donc tant qu'à faire, je partage les bons plans avant qu'ils me sortent de la tête. 

Mon copain et moi avons donc prévu de venir nous installer ici parce qu'il doit faire un LLM à Queen's Mary et que, du coup, comme j'adore voyager, j'ai sauté sur l'opportunité pour faire mes études à distance avec la fac. 

Donc les conseils que je vais vous donner concerne globalement plus les étudiants que les travailleurs en recherche d'emploi parce que pour le moment ça j'y connais rien. On va sûrement bosser ici mais comme on s'y est pas encore mis (à chercher) ça fera sûrement l'objet d'un futur article. Ou pas. On verra quoi.

Bref, donc d'abord, les choses à faire avant de partir : 

1. La carte vitale européenne 
Si vous êtes étudiants en France ou que vous partez via votre fac, normalement c'est pas trop compliqué. Il suffit d'aller sur le site de la SMEREP ou de la LMDE, de s'identifier sur le site puis de faire une demande. En gros cette carte va vous permettre d'être remboursés sur vos soins de santé même à l'étranger donc ça peut vous faire gagner des gros sous parce qu'ici bonjour comment c'est cher il paraît. Mais bon elle met 3 semaines à arriver chez vous donc comme c'est long, mieux vaut s'y prendre à l'avance pour être au top.
Si vous n'êtes plus étudiant en France ni affilié à une fac (comme mon copain par exemple). Ben vous êtes couverts par votre mutuelle étudiante jusqu'au 31 décembre et après c'est la merde et ça coûte cher donc soit vous truandez en priant pour pas avoir l'appendicite ou une rage de dent, soit vous payez, soit il y a un plan C que nous sommes en train d'étudier : se poser la question de si la fac à Londres te couvre en tant qu'étudiant (visiblement oui si tu t'enregistres auprès d'un des médecins traitants de la fac). Affaire à suivre quoi...

2. Rejoindre le groupe Facebook "Le cercle des français à Londres"

C'est le truc le plus utile de la liste que je suis en train de faire. D'ailleurs tu peux tout de suite arrêter de lire et aller chercher toi même les infos sur le groupe si tu veux. Mais bon ça serait un peu con parce que là je te les sers sur un plateau d'argent. De l'aide pour le logement, pour trouver un travail, pour se faire des amis, pour savoir quoi faire le dimanche, TOUTOUTOUT.

3. Aller voir la banque  
Oui c'est chiant. Surtout si comme moi tu pars pas dans un cadre scolaire quelconque mais juste pour ton bon plaisir. 

Donc mon copain est à la Société Générale et ils sont pas sympa. Ils ont pas de partenariats à l'étranger donc il raque dès qu'il paye ou tire des sous donc c'est pas un bon plan. 

Moi je suis chez BNP Paribas, j'ai pas de frais supplémentaire quand je tire de l'argent avec ma carte bleue dans les distributeurs de la Barclays (mais comme y en a à tous les coins de rue ça va) par contre je suis taxée quand je paye avec ma CB.

Chez HSBC, c'est un peu pareil, tant que tu fais que tirer de l'argent dans les distributeurs HSBC tu payes rien MAIS ils offrent un plus, c'est qu'ils peuvent faciliter ton ouverture de compte à Londres. (Ce qui est très pratique parce que quand tu arrives et que tu es pas inscrite à la fac ici et que tu as pas de domicile fixe ben c'est la merde) Au début je devais faire ça sauf qu'un copain m'a dit "Mais non t'inquiète, ils te demandent rien là bas" (Mon oeil Rémi, on s'est fait jeter de Barclays direct quand ils ont appris qu'on avait pas de certificat de scolarité anglaise ni de justificatif de domicile)

Sinon, chez CIC ils font de supers offres si tu pars étudier à l'étranger. J'ai une copine qui a même pas ouvert de compte ici puisque la CIC ne la taxe pas quand elle utilise sa carte.

Enfin, la solution que je recommande le plus (au moins pour le début) c'est la carte Travelex. C'est une carte bleue en devvise. En gros, il suffit d'aller dans une agence (peut-être même que c'est possible par internet) et tu ouvres un "compte carte" dans la devise de ton choix (donc ici les pounds hein, suis bien) Si tu charges 300£ dessus, la carte est gratuite et tu as 200£ sur la carte et 100£ directement en espèce. Et ensuite tu peux la recréditer à volonté via internet et après tu t'en sers sans frais ni rien et c'est cool et la vie est belle.

Ensuite, une fois qu'on a sa maison et/ou son certificat de scolarité, il faut prendre rendez-vous à la banque pour ouvrir un compte (ça sera l'objet d'une future étape) et ça peut prendre du temps d'où les solutions post nommées.

Pour le transfert d'argent compte français à compte anglais (pour virer ses sous de son compte français vers son compte anglais quoi), la solution la plus économique et plébiscitée semble être TransfertWise (tu cliques là : https://transferwise.com/). C'est un système de transfert d'argent développé par le créateur de skype où la commission sera de 0,5% alors que la banque prends une commission bien plus importante ailleurs (pas en dessous de 12,50€ chez HSBC par exemple).

4. Réserver ses billets pour partir :
Pour aller en Angleterre, plusieurs choix s'offrent à vous. 

L'eurostar :
Les + : 
En 2h10 vous êtes au coeur de Londres
C'est confortable
Les - :
Si on a pas des dates flexibles c'est très (trop) cher (à la dernière minute on peut tout de suite oublier)

L'avion :
Les + : 
C'est 1h de vol seulement même si on perd un peu de temps à rejoindre le centre après ça le fait quand même.
C'est confortable
C'est souvent abordable grâce aux compagnies low coast
Les - :
C'est beaucoup plus d'organisation
Finalement, il y a plein de surcoûts : la navette pour rejoindre le centre, le bagage en soute...
On est super limité en poids et taille des bagages donc pas idéal quand on emménage quelque part.

La voiture :
Les + :
Pas trop de limites de place
Le côté road trip de la balle
Les - :
C'est quand même assez vite cher : 200€ le tunnel sous la manche en moyenne donc si on est pas 4 dans la voiture...
Il y a l'essence à payer
C'est 3h de Paris à Calais puis 1h30 de Folkestone à Londres mais il y a souvent au moins 1h d'attente pour prendre le train (oui parce qu'on rentre avec la voiture dans le train, on conduit pas sous la manche) donc c'est parfois un peu long.

Le car/bus : (Je précise que j'ai voyagé avec la compagnie IDbus de la SNCF)
Les + :
Mon préféré
Wifi et prises pour charger les téléphones et les ordis à bord
Pas de limites de bagages
Chauffeurs supers sympas
Le prix est canon : 39€ même en dernière minute
C'est le trajet qui est passé le plus vite pour moi
Il y a un écran qui marque les étapes de "pauses" du voyage et l'heure à laquelle elles auront lieux (heures qui changent en fonction du retard ou de l'avance que prends le bus sur la route) Il y a aussi une carte qui montre la position géographique du bus et donc son avancée.
Les - :
Le temps de trajet (7h environ) mais il y a tellement de pauses et de choses à faire pour s'occuper que ça passe super vite
Vous arrivez à Roissy-Charles de Gaulle ou Paris Bercy, moyennement central mais accessible aux transports.


Je pense que c'est déjà pas mal comme aperçu pour commencer, mais c'est que la première partie !
La prochaine fois je vous parle du forfait téléphonique, de la recherche du logement et plein d'autres trucs. (Je vous vois déjà saliver)

Bisous !

Edit :

Suite à des informations lâchées par Lamzouz, la plus bombasse de St Andrew, nous sommes désormais en mesure d'affirmer que quand on est étudiant au Royaume-Uni (qui a faillit ne plus l'être, on a eu chaud quand même) les frais médicaux sont gratuits quand tu vas dans le public. Le seul truc c'est que dans le public c'est trèèès long pour chopper un rendez-vous, contrairement au privé mais qui, pour le coup, coûte une blinde. Pour profiter de la gratuité du public, il faut s'inscrire à la NHS (National Health Service, tu cliques ici : http://www.nhs.uk/) et après plus rien à payer pour les frais de médecin ou d'hôpital. (J'en profite pour faire une petite parenthèse sur le fait que ce site est très pratique pour toutes les infos relatives à la santé : du centre d'urgence le plus proche à l'assistance sociale dont vous pouvez bénéficier) (Et tant qu'à faire je vais aussi rappeler que le numéro d'urgences partout en Europe c'est le 112 et que tu peux te faire aider dans la langue de ton choix, y compris le français si t'es pas balaise en anglais)

Deuxième info sympa de la demoiselle, elle est couverte par la mutuelle de ses parents et, plus étonnant, par sa carte bleue, à condition qu'elle revienne en France tous les trois mois (ce qui est jouable, soyons francs) et voilà. Elle précise quand même qu'elle est couverte si elle va à l'hôpital mais pas si elle a juste la grippe.